Après un travail méticuleux et profond, je viens de terminer la correction des épreuves de L'éternel printemps, mon prochain roman, qui paraîtra à la fin de l'été.

C'est la première fois que je publie un roman à la rentrée littéraire d'automne et que j'achève aussi tôt un livre, environ quatre mois avant la sortie en librairie. Cela produit comme une accélération du temps, un bond de sept mois en avant, dès avril on est projeté en novembre, et l'année 2019 toute entière semble comme absorbée par ce roman à venir, sa préparation, sa sortie, puis sa réception par le public.

C'est à la fois un portrait de femme et une histoire d'amour, dans la lignée de mes romans précédents. Le livre fera 128 pages et sera en librairie le 29 août.