Allers et retours sur Paris à fréquence rapprochée ces jours-ci, avec emploi du temps saturé, une vraie cavalcade.

D'abord, les rencontres avec les jeunes du Lycée Voltaire (11e arrondissement) dans le cadre du prix des lycéens en Île-de-France pour lequel Polaire a été sélectionné. Échange énergique, avec des questions qu'on ne m'avait encore jamais posé sur mes livres et pour lesquelles, parfois, je n'avais pas la réponse (genre : "quel est le secret de l'héroïne ?" alors que bien sûr l'auteur n'en sait pas plus que son narrateur, que seul le lecteur a peut-être la réponse). Passionnant, épuisant, stimulant.

Ensuite, préparation de l'année 2015, avec notamment un gros projet compliqué mais évidemment grisant, et qui va m'occuper largement toute cette année je pense. On verra si le ciel m'est favorable, ou plutôt si je sais m'accorder avec le mouvement des choses, comme le disent si bien les livres antiques : « Le roi se règle sur la terre, la terre se règle sur le ciel, le ciel se règle sur la Voie et la Voie se règle sur le Cours Naturel. » (Tao To King).

(Photo : Musée Guimet, Joueuses de polo, Chine, VIIIe s.)