J'étais invité hier soir à une "Soupe de lecture" organisée par le Théâtre de la Grange de Brive.

Le lieu est situé sur les hauteurs de la ville, entre des petits immeubles récents, c'est une ancienne grange où a été installé à l'étage, sous la charpente apparente, une scène devant laquelle une cinquantaine de fauteuils à rabats montent jusqu'au toit.

Le principe de la "Soupe de lecture" est le suivant : les spectateurs qui le souhaitent viennent avec un livre de leur choix et descendent sur la scène en lire un passage. Ensuite, tout le monde va manger une soupe (en l'occurrence, mois de juin oblige, ce fut un gaspacho).

Ça a été pour moi une expérience étonnante et enrichissante, avec des lecteurs amateurs remarquables, très éloignés du jeu théâtral souvent excessif des comédiens professionnels. Il y a eu notamment des livres de Yourcenar, Walser, Duneton. J'ai lu moi aussi une dizaine de minutes (comme je n'avais pas amené de livre, j'ai lu sur l'écran du iPhone, aucune difficulté).

Le moment le plus curieux a été quand l'organisatrice de la soirée est descendue sur la scène à son tour et a choisi un de mes livres, qu'elle a lu magnifiquement : c'était la première fois que j'entendais lire ce texte à haute voix. De sorte que j'ai pu, enfin, le comprendre de l'extérieur, ce qui fut une grande leçon.