Atterrissage à l'aéroport de Tokyo-Narita hier et premier contact avec le Japon pour ma Mission Stendhal.

Dans le train Narita Express qui rejoint la gare de Tokyo, je peux me consacrer à mon sport favori : photographier le paysage traversé et très vite j'aperçois ces petits hameaux de maisons, récentes mais modestes, qui toutes ont le même toit caractéristique.

Dès qu'on approche de Tokyo, beaucoup d'immeubles, jamais très hauts, une vingtaine d'étages au maximum, au-dessus desquels se détache la nouvelle tour de la ville, le Tokyo Sky Tree, immense flèche grillagée.

Enfin, après m'être mesuré au Métro de Tokyo, qui m'a mis K.O, j'arrive non loin du quartier de Kagurazaka où je suis installé. C'est très calme, relativement peu de voitures, beaucoup de piétons et beaucoup de vélos.

Je découvre un pays où tout est précis, clair, organisé, logique, efficace, bref un pays de rêve. Quant aux quelques japonais que j'ai rencontré jusqu'ici, ils sont d'une gentillesse et d'un dévouement pour le touriste tout simplement incommensurables.

 N.B. : Je twitte aussi des photos rapides une ou deux fois par jour.