J'étais à la lecture de Nathalie Quintane cet après-midi à Écrivains en bord de mer.

Pur moment de quintane-essence, à la fois politique et humoristique, pour cette lecture de passages, commentés par instants, de Tomates (Ed. POL), le récit de Nathalie Quintane évoquant l'affaiblissement des libertés fondamentales en France, écrit à la suite de l'affaire de Tarnac. Et c'était l'exact moment, moins d'un an avant mai 2012, et l'exact lieu, la station balnéaire préférée du pouvoir actuel, pour lire ce texte en public.