L'Escale du livre se déroulait à Bordeaux pendant ces trois jours, l'occasion de faire la connaissance de beaucoup d'auteurs lus et appréciés mais jamais croisés en vrai.

J'ai assisté notamment à la discussion de Frédérique Clémençon, venue parler de son dernier livre, Les petits (Ed. de l'Olivier).

Également croisé, Pierric Bailly, l'auteur discret des impressionnants Polichinelle et Michael Jackson (Ed. POL).

Très bonne impression générale de cette Escale du livre, marquée entre autres par la qualité des auteurs invités à des rencontres-lectures et par la présence cette année de la librairie Mollat dont le stand était l'un des plus vastes et des plus animés du salon.