Ce n'est qu'après une demi douzaine de séjours dans la ville que j'ai découvert l'existence à Venise d'une Librairie française.

Elle est installée à trente mètres du Campo San Giovanni e Paolo, dans Castello, très précisément au n° 6358. Le libraire s'appelle Dominique Pinchi et l'a ouverte en 1977. Incroyable endroit qui propose à peu près tout ce qui a été écrit en langue française à propos de Venise, les guides de voyage et les livres d'art bien sûr, mais aussi les romans et essais, et quasiment tout livre ayant le nom de "Venise" dans le titre, se situant dans la ville, ou se reliant à la ville par un lien quelconque, depuis Casanova, Chateaubriand, Proust, Philippe Sollers, ou Goldoni, jusqu'à Donna Léon, Thomas Mann, ou l'improbable Contre Venise de Régis Debray, en passant par Ezra Pound, Henry James, Henri de Régnier, Paul Morand ou Hemingway. J'ai par exemple découvert l'existence du livre Le manteau de Fortuny de Gérard Macé (Gallimard, coll. Le Chemin, 1987), que je ne connaissais pas.

Dominique Pinchi s'occupe aussi d'une association : les éditions Rapport d'étape, qui publient régulièrement sous forme d'un petit livre à tirage limité (100 exemplaires) un texte d'impression du voyageur découvrant Venise, un "rapport d'étape". Il m'en a demandé un, et je lui ai donné les 8 pages de Venir encore, disponible, pour les lecteurs intéressés, sur place ou par correspondance, 4,30 € + frais de port (contact : venise.livres@yahoo.it).