Passage éclair au Salon du livre cet après-midi pour une séance de signatures d'Un voyage humain sur le stand Gallimard.

L'occasion de voir, revoir, rencontrer, croiser toutes les personnes de la profession qu'on ne voit jamais le reste de l'année. Et surtout voir les collègues auteurs, certainement le meilleur moment des salons. Cette année, pour ma première séance de dédicaces sur le stand Gallimard, j'étais assis entre Sylvie Kandé (La quête infinie de l'autre rive, coll. Continents noirs) et Alexandre Duval-Stalla (Claude Monet Georges Clemenceau : une histoire, deux caractères, coll. L'Infini), entre autres auteurs présents sur le stand.

Quelques discussions et échanges aussi avec des lecteurs, mais pas tant que ça, et au final l'impression que le courant passe mieux lors des rencontres en librairie ou en bibliothèque que dans les salons. Prochain rendez-vous en France : l'Escale du Livre les 2 et 3 avril à Bordeaux.