Escale assez inattendue de Michel Houellebecq à Bordeaux pour une séance de dédicace éclair, sans lecture ni rencontre, à la librairie Mollat.

Houellebecq est un auteur dont j'admire le classicisme du style et la force de vision poétique (sur ce point, je suis en opposition avec la quasi totalité de mes amis et collègues auteurs). Affluence des grands jours dans la librairie et attente d'une heure trente pour les lecteurs. Grande courtoisie du Prix Goncourt 2010, mais aussi l'impression d'un immense éloignement de sa part, et toujours cette concentration immobile (le fameux délai de réponse, déjà observé à la télévision et à la radio).