Rencontre "Lisez Hélène Bessette !" (l'injonction est de Marguerite Duras) à la Bibliothèque Mériadeck, dans le cadre du festival Ritournelles, en compagnie de Laure Limongi, son éditrice chez Laureli/Léo Scheer, Julien Doussinault, son biographe, Fred Léal auteur et lecteur de Bessette, et Noëlle Renaude, dramaturge.

L'occasion de découvrir Hélène Bessette, une auteur soutenue en son temps par Queneau, Duras, Sarraute, avant de tomber dans l'oubli au milieu des années 1970. Elle est décédée en 2000. Elle a publié treize livres de son vivant, notamment MaternA en 1954.

Passionnantes discussions décrivant l'oubli et la renaissance éditoriale d'un écrivain : la disparition un à un des soutiens de l'auteur, éditeurs, journalistes, puis son isolement, son décès et le désintérêt des héritiers, avant qu'arrive la transmission par un collègue auteur, un des derniers qui l'ait rencontrée et la lise encore, en l'occurrence ici le poète Claude Royet-Journoud, qui rachète les derniers livres de Bessette et les offre à ses amis (c'est ainsi que Fred Léal la découvre), parallèlement à la découverte par d'autres de ses livres chez des bouquinistes (Noëlle Renaude la lit comme ça), et au travail d'un universitaire (Julien Doussinault) qui décide de faire un mémoire de fin d'études sur elle, et avant qu'arrive enfin la décision courageuse d'une jeune éditrice de la nouvelle génération (Laure Limongi) de republier ses livres dans la collection Laureli des Editions Léo Scheer.

La rencontre a été ponctuée de lectures par Noëlle Renaude (photo) et Laure Limongi, et d'échanges avec un public au milieu duquel des lecteurs fervents ont spontanément témoigné de leur amour des livres d'Hélène Bessette.