En ce moment, presque tous les jours : prise de son.

J'enregistre la lecture intégrale de Je suis une surprise, paru en mars 2009 aux Éditions Atelier In8. Si possible un chapitre par jour, sans montage, et si on se trompe on recommence la prise.

Curieusement, le plus compliqué n'est pas de prononcer les mots distinctement, ou de lire les phrases assez lentement, mais plutôt d'apprendre à entendre ma vraie voix (au casque) et de savoir comment utiliser cette voix qui est, comme celle de chaque personne, très particulière. Je dois trouver la voie de ma voix.

J'essaie de mettre en pratique les précieuses Recommendations pour lire à haute voix de François Bon ("Savoir ce qu’on lit (ou, encore plus précisément : pourquoi on le lit)". C'est un travail long, très long, c'est vraiment du boulot, mais je crois que ça vaut la peine. Une fois la lecture intégrale du livre achevée, l'ensemble devrait faire environ deux heures. J'en reparlerai le moment venu.

Un extrait du travail en cours, c'est encore un brouillon :