Au milieu de mon torrent de flux RSS divers et variés, trouvé ce matin sur le blog de Wrath, toujours aussi divertissante bien qu'elle - ou parce qu'elle ? - voit des complots éditoriaux partout, un billet dans lequel elle affirme que les écrivains français ne lisent pas leurs collègues compatriotes.

J'ai l'impression que c'est tout l'inverse : les écrivains français lisent, ils lisent beaucoup et ils se lisent. Il suffit de regarder leurs blogs : François Bon (critique du BW ce matin), Claro (augmentation des billets de lecture depuis quelques semaines), Philippe Annocque (qui a ramené à notre mémoire il y a quelques jours les livres de Pierre Bettencourt), etc.* Sans parler des critiques sur Remue.net, qui sont souvent écrites par des auteurs.

Et pour ma part, sur ma table de nuit actuellement j'ai six livres : Laurence Sterne, Stendhal, le dernier Lydie Salvayre, le dernier Pierre Michon, Jean Santeuil, et le dernier Yannick Haenel. Soit six auteurs français sur sept, dont trois contemporains, et un né la même année que moi. Nous nous lisons.

* Sur ce blog aussi, il y a une petite rubrique "livres"