Triste nouvelle annoncée par Patrick Cahuzac dans un message envoyé hier : Inventaire/Invention, à qui le Conseil général de Seine-Saint-Denis a refusé sa subvention annuelle, est obligé de déposer son bilan.

C'est d'autant plus un choc que Inventaire/Invention menait depuis des années en parallèle à ses rencontres, un travail éditorial superbe avec ces livres courts disponibles à la fois en édition papier et gratuitement en ligne, écrits par les auteurs les plus divers, de Laurent Mauvignier à Julien Blaine, en passant par Nathalie Quintane ou Jacques Roubaud.

Extrait du message de Patrick Cahuzac :

"Au mois de décembre 2008 et, de nouveau, en janvier 2009, le Conseil général de Seine-Saint-Denis, notre principal partenaire depuis 10 ans, nous a refusé une subvention pour l'année 2008 et l'avance habituelle de notre subvention de fonctionnement, versée en début d'année, pour 2009. Il ne nous a pas été donné d'explication bien claire au sujet de ce désengagement brutal (d'autant plus brutal qu'une convention nous liait jusqu'en 2010).
La gestion de l'association ne saurait être en cause puisqu'en dix ans d'existence, nous n'avons jamais été déficitaires. Il semblerait que l'explication soit à chercher du côté de « la nouvelle politique culturelle » du conseil général de Seine-Saint-Denis, mise en oeuvre depuis le changement de majorité politique de cette assemblée, en mars 2008...
Le Conseil général savait parfaitement qu'en agissant ainsi, il nous condamnait. (...)"

NB : voir le billet d'il y a un an au sujet d'une première alerte.