Regarder dans la partie "moteur de recherche" des statistiques de son site web est toujours une expérience bizarre : la plupart des visiteurs arrivent là au hasard de recherches qui n'ont rien à voir avec la littérature.

Ce matin, je découvre dans les stats tout un trafic entrant en provenance de Google par une recherche dont l'occurrence est : "Où j'en suis". C'était effectivement le titre d'un de mes billets cet été. Mais personnellement, jamais il ne me viendrait à l'idée de méditer sur ma vie par l'intermédiaire de Google, de demander à un moteur de recherche qu'il me dise où j'en suis. Ou alors c'est une nouvelle façon de tirer le Yi-king ?

(Photo : mon bureau face à la fenêtre est toujours orienté ouest-ouest-sud, ça va, ici on n'a pas encore perdu le nord...)