MàJ 11/2009 : cette fois c'est vraiment la fin : un décret paru au JO du 15 novembre 2009 remplace la DLL par une "Direction générale des médias et des industries culturelles" (quel programme...). Voir le billet de François Bon.

MàJ 03/2009 : pour information, l'organigramme disponible sur le site web du Ministère de la Culture contient à nouveau une Direction du livre et de la lecture (DLL).

Passage dans la quatrième dimension, ce matin, en lisant l'écran, on se frotte les yeux et on se dit qu'on est vraiment mal réveillé, mais non, c'est officiel : le ministère de la Culture a décidé la suppression de la Direction du livre et de la lecture (DLL).


Le livre n'est même plus intégré dans la nouvelle Direction de la création (qui comprend arts plastiques, musique, danse, théâtre et spectacles) : il est juste indiqué que son cas sera étudié plus tard, en "complément" (le ministère écrit, très tranquillement : "Par ailleurs, le rattachement des missions de la direction du livre et de la lecture, qui touchent à la fois au patrimoine, à la lecture publique et à l’économie du livre, fera l’objet d’une réflexion complémentaire").

Pour mémoire, l'organisation précédente comprenait, notamment, les Direction de l'architecture et du patrimoine (DAPA), Direction des archives de France (DAF), Direction du développement des médias (DDM), Direction du livre et de la lecture (DLL), Direction de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles (DMDTS), Direction des musées de France (DMF).

Merci à François Bon d'avoir le premier détecté cette "nouvelle organisation de l'administration centrale du ministère de la Culture et de la Communication". Voir aussi la réaction de Florence Trocmé sur Poezibao : "Il y a tout lieu de s'alarmer".