Je suis en train de lire le nouveau Philippe Sollers, intitulé Un vrai roman, Mémoires (Plon).

Un conseil : oubliez toute la presse au sujet de ce livre, les bonnes feuilles, et autres extraits sur telle ou telle célébrité rencontrée par Sollers. Lisez plutôt en continuité ce gros volume (352 pages écrites serré), notamment les passages consacrés à la jeunesse, les chemins bizarres par lesquels le narrateur s'éveille à la conscience, la nécessité très vite de se défendre. Il y aura beaucoup à dire sur ce livre, un livre important.